Connexion


Rejoignez nos 2518 inscrits !

Inscription gratuite






09 avril 2018

Double bonne nouvelle : un nouvel exercice est disponible et le site vient d'enregistrer son/sa 2000e inscrit·e !

Les verbes de parole
Cours et exercice(s)

1 - Ponctuation du dialogue et utilisation des verbes introducteurs de parole

Le discours direct, qui retranscrit des paroles, est le plus souvent encadré par des guillemets. Au sein du dialogue, l'intervention d'un nouvel interlocuteur est signalée par un tiret.

"J'apprends le français sur i-francais.
- Vraiment ? Comment fonctionne ce site ?
- Inscris-toi pour essayer !"

Certains verbes sont utilisés comme verbes introducteurs de parole. On les place avant le début du passage au discours direct. Ils sont suivis de deux points et d'un retour à la ligne.

Il me dit:
"Je t'attendais."

On utilise aussi des verbes de parole à l'intérieur même du dialogue, dans ce que l'on nomme une incise.

"Je t'attendais, me dit-il, tu es très en retard."

Il est important, lorsqu'on rédige un texte narratif, de ne pas utiliser uniquement le verbe "dire" et d'employer d'autres verbes de parole pour éviter les répétitions. Chacun des verbes de parole apporte une nuance de sens différente qui informe le lecteur sur les conditions de l'énonciation, sur le ton du locuteur ou ses émotions.

2 - Indiquer l'intention du locuteur

On ne fait pas que "dire", parfois attend une réponse, parfois on tente d'influencer l'autre, de le faire réagir. Tantôt on informe, tantôt on cherche des informations.

- Lorsque le locuteur désire une information : demander, interroger, implorer (synonyme de supplier.)
- Lorsqu'on souhaite convaincre, partager des idées : suggérer, affirmer, confirmer, insister, conseiller, ordonner
- Lorsqu'on réagit à d'autres propos : répondre, rétorquer, répliquer, protester, objecter, céder, avouer
- Des synonymes plus neutres de dire : déclarer, annoncer, énoncer, indiquer, informer

3 - Varier l'expression de la force de la voix

A voix haute, ou à voix basse ? En fonction de la situation, utilisez les verbes suivants :

- Voix forte : Hurler, crier, vociférer, s'égosiller, beugler, gueuler
- Voix basse : souffler, murmurer, marmonner, chuchoter
- Autres modalités: articuler, épeler.

4 - Ajouter une dimension émotionnelle, souligner un trait de caractère

Il est possible, en choisissant bien le verbe introducteur de discours d'indiquer ce que ressent le locuteur ou de renseigner sur son caractère.

- Gêné, ému, timide : Hésiter, bégayer, balbutier
- De bonne humeur : s'émerveiller, s'extasier, se réjouir, plaisanter
- De mauvaise humeur : grogner, bougonner, râler, s'énerver, pleurnicher, aboyer
- Triste : sangloter, pleurnicher, hoqueter, se lamenter

Il existe de nombreux autres verbes à employer, d'autant que l'on détourne souvent des verbes qui n'étaient pas spécialement destinés à indiquer une prise de parole pour en faire des verbes introducteurs. Laissez parler votre imagination.
Mais attention à ne pas en abuser. Chaque réplique d'un dialogue n'est pas forcément accompagnée d'un verbe de parole. Tout est dans le dosage. Prêtez-y attention lors de vos lectures.

Ce contenu est réservé aux membres inscrits. Si vous disposez d'un compte, connectez-vous.
Sinon, inscrivez-vous, c'est gratuit !
En plus des fiches leçons, vous disposerez d'un test de niveau, d'un programme de travail personnalisé et d'exercices d'application.



Exercices verbes de parole

Exemples de questions d'examen

Voir aussi :

  • -

  • -

  • -