Connexion


Rejoignez nos 2518 inscrits !

Inscription gratuite






09 avril 2018

Double bonne nouvelle : un nouvel exercice est disponible et le site vient d'enregistrer son/sa 2000e inscrit·e !

Qu'est-ce qu'une figure de style?
Cours et exercice(s)

1 - Définition d'une figure de style

Avant de passer en revue dans d'autres leçons les principales figures de style, il est nécessaire d'en connaître la définition et de savoir les repérer.

On parle de figure de style chaque fois que l'on déforme, que l'on transforme, ou qu'on ajoute un effet à un mot ou à un message que l'on veut transmettre, le plus souvent dans le but d'augmenter l'impact du discours auprès de l'interlocuteur.

Il est où le gentil chienchien qui va rapporter la baballe?
Même si on les comprend parfaitement les mots chienchien et baballe n'existent pas, ce sont des déformations des mots "chien" et "balle". (figure de redoublement)

Il se cherche un toit pour l'hiver
Cette expression signifie qu'on cherche un logement, pas uniquement un toit (mais aussi les murs, portes, etc. qui vont avec). Utiliser un mot à la place d'un autre plus adapté, c'est aussi une figure de style (ici une métonymie).

Il existe des dizaines de figures de style que l'on peut regrouper en catégories : figures de ressemblance, d'atténuation, de répétition, de construction ou de sonorité par exemple.

2 - A quoi servent les figures de style?

Les figures de style, que l'on nomme aussi parfois figures de rhétorique (la rhétorique est l'art de bien s'exprimer) sont des procédés utilisés pour modifier le langage ordinaire, aussi bien à l'écrit qu'à l'oral, afin de renforcer un discours, le rendre plus convaincant, plus expressif, plus imagé, ou créer un effet de sonorité.

Mais où étais-tu, ça fait deux heures que je t'attends!
Pour marquer le mécontentement, on exagère sur le temps d'attente qui est très probablement inférieur à deux heures. (hyperbole)

" Moi président de la République, je ne traiterai pas mon Premier ministre de collaborateur.
Moi président de la République, je ne participerai pas à des collectes de fonds pour mon propre parti, dans un hôtel parisien.
Moi président de la République, je ferai fonctionner la justice de manière indépendante, je ne nommerai pas les membres du parquet alors que l'avis du Conseil supérieur de la magistrature n'a pas été dans ce sens.
Moi président de la République, je n'aurai pas la prétention de nommer les directeurs des chaînes de télévision publique, je laisserai ça à des instances indépendantes.
Moi président de la République, je ferai en sorte que mon comportement soit en chaque instant exemplaire.
[...] "

Prononcé par F. Hollande opposé dans un débat électoral à N. Sarkozy, cet extrait doit sa célébrité et son impact aux procédés stylistiques utilisés. En répétant quinze fois l'expression " moi président de la république " (anaphore), et en omettant de préciser "si je deviens un jour" (ellipse), François Hollande incite les téléspectateurs à l'imaginer dans ce rôle. En même temps, sans le dire explicitement, il critique des actions de Nicolas Sarkozy.

On pourrait croire ces procédés réservés à la politique ou au commerce, mais il n'en est rien. Nos paroles, chaque jour, en sont truffées ! Saurez-vous, à présent, les identifier ?

3 - Liste des principales figures de style à connaître en fin de 3e pour le DNB (brevet des collèges)

Comparaison, métaphore, hyberbole, euphémisme, accumulation, personnification, allégorie, antithèse, périphrase, métonymie, anaphore, oxymore, allitération, assonance.

Ce contenu est réservé aux membres inscrits. Si vous disposez d'un compte, connectez-vous.
Sinon, inscrivez-vous, c'est gratuit !
En plus des fiches leçons, vous disposerez d'un test de niveau, d'un programme de travail personnalisé et d'exercices d'application.